temoignages

"Une équipe au grand coeur"

"La SSVP de Senlis c’est avant tout une équipe au grand cœur. Notre mission est de rompre la solitude de proximité. C’est-à-dire tout prêt de chez nous, de façon régulière avec bienveillance et joie.

Oui le Christ nous envoie, mais il nous précède avant chaque visite car nous lui confions dans la prière notre rencontre. C’est alors que nous vivons la joie de sa présence à travers celui ou celle qui nous ouvre la porte. Dans ces rencontres nous partageons ce temps présent offert pour écouter surtout, encourager et compatir ensemble, quelquefois même simplement être là. Ces moments sont si précieux, si réconfortants, si dynamisants"

NOS JEUNES DANS NOS EHPAD

Des chants rebondissent d’une chambre à l’autre de cette ehpad. Une petite quinzaine de jeunes de la troisième à la terminale enchaine les chants scouts et autres pour la plus grande joie d’une vingtaine de personnes âgées réunies dans un petit salon de cet établissement triste. Une joie rayonne dans ces couloirs pendant une matinée par mois. « Lorsque nous arrivons, ils sont tous alignés dans les couloirs, ils attendent le prochain repas, la douche, leur famille… c’est horrible de n’avoir rien d’autre à faire que d’attendre. Je ne me rendais pas compte qu’ils étaient autant livrés à eux-mêmes », s’exclame Maud qui reprend aussitôt « mais c’est agréable d’être attendu ».

Cette présence des jeunes donne aussi de l’espérance et de la joie aux autres bénévoles de la SSVP dans leurs différentes missions auprès des plus pauvres et isolés. « L’Eglise a de l’avenir si des jeunes sont aussi enthousiastes à se donner ! », se réjouit la responsable.

Et ces jeunes sont vraiment attendus par les résidents comme par le personnel pour leur dynamisme et leur simplicité. « Au début, je pensais que nous allions pouvoir jouer à des jeux de carte ou des jeux société avec eux, mais à cause de leur fatigue ou de leur handicap ce n’est pas possible. Aussi, on a trouvé une autre façon de leur donner le sourire : nous chantons. Parfois il y a une guitare, sinon c’est a capella ». Quand ils arrivent, ils passent dans chaque chambre dire un petit mot et proposer de venir participer. Même ceux qui ne veulent pas bouger sont heureux de les entendre de loin.

D’où viennent cette énergie et cette fidélité chez ces jeunes ? Tout est partie de trois jeunes venant de faire leur confirmation. Ils souhaitaient rendre concret leur engagement de suivre Jésus dans leur vie. Allant demander à la Société de Saint-Vincent de Paul quel service régulier faire, une visite aux personnes âgées a commencé. A partir de ces trois jeunes, les frères, sœurs et amis ont suivi. C’est ainsi que cette quinzaine de jeunes se retrouvent régulièrement et ont envie que d’autres profitent de la joie qu’ils reçoivent. « On voit tout de suite que notre présence sert à quelque chose et ce n’est pas si compliqué que cela », remarque, modeste, Cyril. Pourtant « ce n’est pas si évident, souligne la responsable locale des équipes Saint-Vincent-de-Paul. L’établissement est vétuste et ne sent pas forcément bon !

S’ils tirent leur force d’être heureux de se retrouver entre amis, ils apprécient aussi de commencer par une eucharistie le samedi matin. « De prier ensemble nous donne moins l’impression d’arriver en touriste dans l’ehpad. Cela nous réveille et nous rappelle pourquoi nous le faisons, pour suivre Jésus ».